Ajustage-montage

Métiers

Ajusteur - monteur (H/F)

C'est l'As du sur-mesure, il assure le montage final de systèmes mécaniques parfois réalisées à l’unité.

Mission principale

L'ajusteur monteur intervient notamment dans les opérations de montage, de réglage ou de contrôle de fonctionnement d’éléments mécanisés, en assurant la conformité des outillages et du produit fini, dans les délais, contraintes coûts et qualité imposés par l’entreprise.

Activités

  • Préparation de son intervention
  • Réalisation de l'ajustage et de montage de pièces mécaniques
  • Contrôle du produit fini
  • Communication avec son environnement de travail

Compétences

Compétences professionnelles

  • Lire et interpréter une fiche d'instruction et un plan d'exécution
  • Définir sa gamme opératoire
  • Ajuster, usiner et régler les pièces nécessaires au montage
  • Identifier les défauts, les dysfonctionnements et procéder aux modifications, réajustements
  • Rendre compte de son activité aux services et/ou aux personnes concernées



Compétences comportementales

  • Faire preuve de vigilance dans la durée
  • Etre capable de détecter une situation anormale et informer
  • Se conformer à des standards de production
  • S’intégrer dans l’équipe et faire preuve de coopération
  • Avoir conscience des conséquences de ses comportements sur le travail collectif
  • Collaborer avec des personnes d’origine culturelle ou linguistique différentes
  • Intégrer des recommandations et d’adapter son comportement professionnel
  • Mettre en oeuvre le relationnel adapté pour communiquer avec ses collègues et sa hiérarchie

Compétences transverses

  • Utiliser des logiciels de Fabrication Assistée par Ordinateur FAO
  • Respecter les règles de sécurité
  • Respecter les normes qualité
  • Manipuler des outillages électroportatifs

Accès au métier

Les CQPM

  • L’ajusteur-monteur(euse) industriel réalise à partir des plans d’exécution l’ajustement d’éléments mécaniques ou de sous-ensembles mécaniques à partir de pièces ébauchées afin de les rendre fonctionnels.

    Il(elle) adapte et règle les pièces les unes aux autres de manière à réaliser un montage ou un sous-ensemble conforme à son utilisation. En cela, l’ajusteur-monteur(euse) est amené(e) à corriger des éventuels défauts de pièces qui peuvent compromettre le fonctionnement du montage. Il(elle) effectue des ajustements pour améliorer les liaisons entre les différents éléments, et procède pour ce faire à des opérations diverses d’usinage à l’aide d’outils à main (lime, abrasifs, grattoir, pointeur, etc…), voire à l’aide de machines-outils pour réaliser des opérations simples (perçage, rectification, petits tournages ou fraisages, etc…). Il(elle) peut être amené(e) à procéder à des opérations complémentaires comme des soudures simples ne nécessitant pas d’habilitations spécifiques.

    Il(elle) procède à la réception de l’ensemble des pièces du montage à réaliser (systèmes vis-écrous, molettes, prismes, goujons, éléments de serrages, pignons, roulements, rivets, etc..) et vérifie la conformité des pièces par rapport au plan d’exécution à l’aide des outils et instruments de contrôle à sa disposition. L’ajusteur-monteur(euse) réalise le montage selon un ordre qu’il détermine lui-même grâce à la définition d’une gamme opératoire, ou en suivant les instructions et consignes dans les documents techniques à sa disposition, en fonction de la nature du montage à réaliser et en fonction du nombre de montage à réaliser.

    Après avoir monté les éléments mécaniques entre eux, l’ajusteur-monteur(euse) teste et règle le sous-ensemble réalisé, contrôle le bon fonctionnement de ce dernier en procédant aux mises au point nécessaires.

    L’ajusteur-monteur(euse) assemble toutes sortes de dispositifs mécaniques dans des secteurs variés de l’industrie (mécanique générale ou de précision, aéronautique, ferroviaire, automobile, médical, etc…).

    N° Certification : MQ 1989 0038

  • L’ajusteur-outilleur assure la maintenance préventive et curative des outils de presse d’emboutissage afin de garantir la qualité des pièces produites. Son travail doit être d’une grande précision (généralement au 1/100ème de millimètre), car sous la pression exercée, les conséquences de l’outil de presse sont immédiates (tôle déchirée, fissures, déformations, bavures…).

    1. 1 La mise en œuvre de la qualification nécessite préalablement les habilitations et les autorisations pour manipuler les équipements ou appareils de manutention en toute sécurité

    N° Certification : MQ 1991 06 92 0085

  • L’objectif de l’ajusteur(euse) monteur(euse) de structures aéronefs est d’obtenir un assemblage sans contrainte et une portée correcte entre deux pièces, en respectant les tolérances d’épaisseur et l’état de surface.

    Dans ce cadre, le travail de l’ajusteur(euse) monteur(euse) de structures aéronefs consiste à assembler des éléments de structures composées de différentes couches de matériaux qui peuvent être métallique, composite ou hybride. Il(elle) réalise des opérations d’ajustage, perçage, alésage, ébavurage, application de produits de protection,pose de fixations aéronautiques sur des épaisseurs variables.

    N° Certification : MQ 2000 04 31/44 0187 R

Les Diplômes

Les ajusteurs monteurs doivent être titulaires Bac (Bac professionnel, technologique, ...) ou d’un CAP en construction mécanique, d’un bac pro (maintenance des équipements industriels ou technicien outilleur)

Un ou plusieurs Certificat(s) d’Aptitude à la Conduite En Sécurité -CACES- conditionné(s) par une aptitude médicale à renouveler périodiquement est (sont) requis.