Je recherche un métier

Mots clés

Je recherche une certification

Mots clés

Je recherche une tendance

Mots clés

ingenieur systèmes

Aéronautique & Spatial

Le secteur aéronautique & spatial français est une industrie de très haute technologie et d’innovation reconnue mondialement.
Il conçoit et produit :

  • Des avions et hélicoptères civils et militaires
  • Des moteurs
  • Des drones
  • Des satellites et lanceurs spatiaux
  • Des systèmes aéronautiques, de défense et de sécurité, ainsi que les équipements et logiciels associés
  • Des missiles

L’INDUSTRIE AÉRONAUTIQUE, SPATIALE & DÉFENSE

Le secteur est fortement impacté par la nécessaire transition écologique et énergétique, ainsi que par la transformation numérique de l’industrie. Depuis plusieurs années d’importants travaux de recherche et de développement sont menés en vue de créer l’avion du futur, décarboné et digital. Cette ambition porte autant sur le fonctionnement de l’avion en lui-même que sur les processus de production pour le construire.

Les nouvelles technologies ont également ouvert de nouvelles perspectives aux satellites, qui doivent traiter de plus en plus de données toujours plus rapidement.

En chiffres

202 000
salariés
(350 000 avec les emplois indirects (fournisseurs))
19 000
recrutements
dont plus de 4000 emplois créés en 2019
73 %
de CDI
1 300
ENTREPRISES
(hors spatial)

PRINCIPAUX ACTEURS

Différents acteurs structurent le secteur aéronautique, spatial & défense :

  • Maîtres d’œuvre avionneurs / systémiers : conception, construction et assemblage
  • Équipementiers : construction de module (tronçon d’avion, ailes…)
  • Fournisseurs : pièces usinées ultra qualifiées

Le savoir-faire français en matière aéronautique-spatiale-défense s’exporte dans le monde entier (84 % du chiffre d’affaires se fait hors des frontières), notamment avec les grands groupes :

  • Safran (moteur, systèmes de navigation, trains d’atterrissage, ventilation, intérieur de cabine …)
  • Airbus (avions de plus de 100 places, hélicoptères, satellites, avions militaires et systèmes de navigation)
  • ATR (avions de transport régionaux de moins de 100 places)
  • Dassault (avions militaires et d’affaires)
  • Ariane group (lanceurs spatiaux)
  • Thales (électronique embarquée, cockpit, satellite…)
  • MBDA (missiles)

Les enjeux

En France, le transport aérien intérieur ne représente que 1,4% des émissions de CO2 nationales, mais le secteur s’est doté d’une feuille de route claire pour l’avenir. L’objectif est la réduction de moitié de ses émissions de CO2 à l’horizon 2050 (comparé aux chiffres de 2005).

Plusieurs démarches sont explorées dans ce sens, notamment au niveau des motorisations, des configurations de l’avion ou encore des carburants alternatifs durables. Plus de 100 projets de recherche autour de la propulsion électrique ou hybride des avions sont actuellement en cours. La réduction de la masse et du poids des appareils est également un axe de travail majeur.

Chaque nouvelle génération d’avion permet de réduire de plus de 20% les émissions de gaz à effet de serre.

Quant aux satellites, ils permettent entre autres de surveiller le dérèglement climatique. Ils fournissent une combinaison d’images et de données de géolocalisation et assurent une connectivité Internet en toutes conditions permettant d’alerter, évaluer des dommages et suivre les secours en cas de crise environnementale grave.

Reconnu depuis des décennies pour ses capacités d’innovation, l’industrie aéronautique, spatiale et défense française associe l’ensemble des acteurs privés et publics du secteur dans une démarche collaborative continue.

Les axes de recherche et d’innovation visent à :

  • Rendre le secteur plus « propre » (avion décarboné, processus industriels moins énergivores, recyclage des pièces en fin de vie…)
  • Accroitre la sécurité et le confort des appareils volants (nuisances sonores, vibrations…)
  • Faire évoluer les technologies des satellites en lien avec les nouveaux besoins d’aujourd’hui et de demain (5G, intelligence artificielle…)

Les besoins en talents sont nombreux et concernent différents champs de compétences :

  • Recherche & Développement / bureau d’études
    Rechercher, étudier, calculer, simuler, pour concevoir sur ordinateur un avion, un hélicoptère…
  • Production
    Fabriquer des pièces et assembler les sous-ensembles de l’avion
  • Essais / tests / simulation
    Réaliser des essais avant la livraison au client
  • Maintenance / réparation / après-vente
    Assurer la maintenance de l’avion et de ses équipements durant toute sa durée de vie
  • Fonction support
    Fonctions commerciales, logistique, qualité

Du CAP au diplôme d’ingénieur, les formations sont présentes partout en France, tout comme les entreprises de l’aéronautique.

Le secteur promeut depuis plusieurs années la féminisation des métiers en partenariat avec des associations.

DU SECTEUR A L’OBJET

Le secteur aéronautique, spatial et défense
grâce aux avions, hélicoptères et satellites qu’il produit, permet :

  • Le transport de personnes et de marchandises ;
  • Des échanges culturels facilités grâce aux voyages ;
  • Un désenclavement des territoires, notamment outre-mer (Air Tahiti vole d’île en île sur un territoire grand comme l’Europe par exemple) ;
  • Des actions de prévention, sécurité, sauvetage et aide sanitaire ;
  • De communiquer : Internet, GPS…