Technicien d’usinage sur machines-outils à commande numérique (MOCN)

-

Mission(s) visée(s) par la qualification

Dans le domaine de la fabrication mécanique, le terme « commande numérique » désigne l'ensemble des matériels et logiciels ayant pour fonction de donner les instructions de mouvements à tous les éléments d'une machine-outil (tournage, fraisage, centre d’usinage, …).

Le technicien d’usinage sur machines-outils à commande numérique (MOCN) travaille la matière brute (métal, acier, alliage spécial, composite, …).

Il réalise des pièces par enlèvement de matière (copeaux) constituant des sous-ensembles industriels, biens d’équipements, outillages spécialisés ou ensembles mécaniques. Il produit des pièces unitairement ou en série, à partir de gammes d’usinage et de contrôle ainsi que du programme d’usinage déterminant les différentes opérations à effectuer.

Activités

En fonction des différents contextes et/ou organisations des entreprises, les missions ou activités du titulaire portent sur :

  • L’élaboration des gammes :

    Cette activité consiste à préparer et établir des gammes d’usinage, à partir du dossier technique (plans, caractéristiques machines, …) fourni par son responsable ou les services techniques, permettant de garantir la conformité de la pièce, et plus précisément : les caractéristiques dimensionnelles, géométriques, mécaniques, fonctionnelles et les états de surface.

    Ces gammes d’usinage peuvent être découpées en phases et sous-phases permettant de définir la cotation de fabrication et l’isostatisme des pièces, de choisir les moyens (caractéristiques de la machine : puissance moteur, nombre d’axes, …), de sélectionner les outils (forets, plaquettes, fraises, …) et outillages (brides, vés, appuis, …) et de définir les conditions de coupe (vitesse, rotation, avance, …).

    Cette activité consiste également à préparer et établir des gammes de contrôle d’une pièce à partir des gammes d’usinage et des plans du Bureau d’Etudes.

    Les gammes de contrôle permettent de garantir les tolérances dimensionnelles (longueur, diamètre, …), les caractéristiques géométriques (planéité, …), fonctionnelles (états de surface de la pièce, …) à contrôler ainsi que les différents moyens de mesure adaptés à utiliser (pied à coulisse, micromètre, laser, contrôle 3D, …).  

    Les gammes d’usinage et de contrôle permettent également d’optimiser les coûts de fabrication et les délais de réalisation. Elles respectent toujours les normes (ISO 21020, ISO 2768, …) spécifiques au secteur d’activité, les critères de qualité (ISO 9001, …), coûts (pourcentage de rebuts, coût unitaire de la pièce, …) et délais ainsi que les conditions de sécurité et contraintes environnementales (ISO 14001) requises.

  • Le positionnement de la pièce et la programmation de la MOCN ;

    Cette activité consiste à positionner la pièce après acheminement de celle-ci au poste de travail. La manipulation est effectuée par le technicien d’usinage. Le cas échéant, il fait appel aux coéquipiers habilités. Le positionnement de la pièce brute (pièce sortie de forge, du débit, ...) ou semi-ouvrée (pièce déjà usinée faisant l’objet d’une reprise, d’un dressage d’une face, d’un trou de centre, …) respecte l’isostatisme de la gamme d’usinage. Les points d’appui et les bridages sont positionnés de manière à pouvoir réaliser les phases des gammes d’usinage et de contrôle. Le choix des ablocages et des équipements est adapté aux opérations et tient compte des aspects sécurité et qualité (mors, butée, mandrins, appuis, vé, vérins, plateau, équerre, …).

    Le positionnement doit permettre de réaliser les phases d’usinage et de contrôle, de garantir la conformité de la pièce par rapport au plan mais également d’optimiser les coûts de fabrication et les délais de réalisation (par exemple : optimisation du montage/démontage dans le cadre d’une petite série par la réalisation d’un montage d’usinage) dans le respect des normes (ISO 21020, ISO 2768, …) spécifiques au secteur d’activité (aéronautique, agroalimentaire, automobile, …)  et type d’usinage (taillage, rectification, …) ainsi que des conditions de sécurité et contraintes environnementales (ISO 14001) requises.

    Cette activité consiste également à réaliser le programme d’usinage de la pièce au moyen d’un logiciel de Fabrication Assistée par Ordinateur (FAO) ou d’un pupitre de machine à commande numérique avec plusieurs types de programmation possibles (ISO et/ou conversationnel).

    Ce programme est élaboré à partir de la gamme d’usinage conforme aux standards de l’entreprise en tenant compte notamment du montage de la pièce, des outils, des origines pièce, des origines du programme et de la syntaxe de la programmation.

    Une fois le programme élaboré, celui-ci est contrôlé par simulation ou réalisation d’une première pièce puis optimisé. Les ajustements du programme sont réalisés à partir des contrôles effectués et des écarts constatés afin d’assurer la conformité de la pièce si celle-ci est unitaire ou de validation s’il s’agit d’une série.

  • L’usinage, le contrôle et l’amélioration  ;

    Cette activité consiste à piloter et/ou conduire l’usinage d’une pièce sur une machine-outil à commande numérique, à partir du programme et après vérification des outils (casse, usure, …), afin de garantir les caractéristiques dimensionnelles, géométriques et les états de surface.

    L’usinage peut être assuré par un tiers : dans ce cas, le technicien d’usinage assure le passage de consignes écrites ou orales afin de garantir le bon déroulement des différentes étapes de l’usinage et la conformité de la pièce.

    Cette activité consiste aussi à contrôler l’usinage d’une pièce, à partir de la gamme de contrôle établie et des moyens de contrôle et de mesure étalonnés (palmer, micromètre, machine 3D, …) mis à sa disposition.

    Les documents de suivi qualité (plan de surveillance, PV, tableau de relevé de contrôle, échantillonnage, …) sont connus et complétés selon le mode de fonctionnement de l’entreprise. Le cas échéant, certains contrôles peuvent être effectués par le service qualité / métrologie.

    Cette activité consiste enfin à améliorer les gammes et/ou le programme d’usinage tout en garantissant la conformité de la pièce. Les propositions sont formulées ou tracées sur les supports prévus dans l’entreprise et sont adaptées et mises en œuvre.

Compétences

  • Préparer et établir la gamme d’usinage
  • Préparer et établir la gamme de contrôle
  • Mettre en place et positionner la pièce à réaliser (brut / semi ouvrée)
  • Réaliser le programme d’usinage
  • Contrôler et optimiser le programme
  • Piloter et/ou conduire l’usinage d’une pièce unitaire ou de validation (série)
  • Contrôler l’usinage d’une pièce
  • Améliorer les gammes et/ou le programme d’usinage

Les métiers liés

Il travaille la matière brute pour réaliser des pièces métalliques par enlèvement de matière. Spécialiste des techniques d'usinage il peut intervenir en amont de la production pour appliquer le process de fabrication le plus efficace.

Notre site utilise des cookies pour mesurer l’audience et vous proposer des services personnalisés. Consulter la politique cookies

Gestion de mes cookies

Notre site utilise des cookies pour mesurer l’audience et vous proposer des services personnalisés.
Consulter la politique cookies

Préférences d'utilisation

Ce cookie unique nous permet de sauvegarder vos préférences en matière de gestion de cookies. Il est requis pour l'utilisation du site et ne peut être désactivé. Il expire après six mois. Vous pouvez le supprimer en supprimant votre historique de navigation.

  • Gestion des cookies

Fonctionnalités du site

Ces cookies nous permettent le bon fonctionnement de la sélection sur le site lorsque l'utilisateur n'est pas connecté à son compte.

  • Ma sélection

Mesures statistiques

Ces cookies nous permettent d'obtenir des mesures sur la fréquentation de notre site (ex. : nombre de visites, pages les plus consultées). L'Observatoire Prospectif et Analytique des Métiers et Qualifications de la Métallurgie utilise ces données pour identifier les dysfonctionnements éventuels du site, et les améliorations à apporter.

  • Google Analytics

Médias

Les cookies déposés via les services de partage de médias ont pour finalité de permettre à l’utilisateur de visionner directement sur le site le contenu multimédia.

  • Vidéos YouTube
  • Vidéos Vimeo

Réseaux sociaux

Les cookies qui sont déposés via les boutons réseaux sociaux ont pour finalité de permettre aux utilisateurs du site de faciliter le partage de contenu et d’améliorer la convivialité.

  • AddToAny

Protection du spam

Les cookies déposés via les services de protection du spam.

  • Recaptcha