Conception-industrielle-électronique

Métiers

Technicien en conception d'études et développement électronique (H/F)

Le technicien en conception d'études et développement électronique intervient dans l’étude d’une évolution ou d’une adaptation de solutions électroniques, tant sur les matériels que sur les logiciels.

Mission principale

Le technicien en conception d'études et développement électronique réalise des études et des essais en électronique dans le cadre du développement et de l'évolution de composants, de sous-ensembles, d'ensembles électroniques ou électriques.

Activités

  • Traduction technique du besoin fonctionnel
  • Réalisation de tests et du suivi technique
  • Réalisation d'études et d'essais en électronique

Compétences

Compétences professionnelles

  • Analyser les opérations de production à automatiser [dosage, mesurage, régulation d’un niveau, déplacement d’un outil…]
  • Etablir un cahier des charges des opérations d'automatisation
  • Concevoir un automatisme pour contrôler et commander les opérations modélisation de robots, programmation, mise en réseau, intégration au processus de fabrication
  • Concevoir la partie mécanique du système [moteurs, vérins, roulements...]
  • Effectuer la réalisation et la saisie du programme informatique
  • Effectuer des relevés de mesure
  • Assurer l'entretien de l'installation et l’assistance à distance
  • Intervenir en cas de panne
  • Rédiger le descriptif technique pour les futurs utilisateurs

Compétences comportementales

  • S’approprier l’objectif de production
  • Organiser de façon efficace son temps de travail dans les délais
  • Etre capable de travailler seul ou en équipe et rendre compte de son activité
  • Apprendre de nouvelles méthodes et de nouvelles procédures
  • Adapter ses comportements à des interlocuteurs différents (collègues, hiérarchiques, services connexes)
  • Développer un sens critique sur son travail et celui des autres
  • Etre capable de partager ses expériences et sa pratique

Compétences transverses

  • Utiliser des outils bureautiques
  • Respecter les règles de sécurité électrique
  • Utiliser la Technologie de Groupe Assistée par Ordinateur (TGAO)
  • Utiliser des logiciels de Conception de Fabrication Assistée par Ordinateur (CFAO)
  • Utiliser des logiciels de modélisation et simulation

Axes de mobilité professionnelle

Métiers avoisinants

  • Le dernier garant de la qualité et de la sécurité ! Il contrôle les produits électriques ou électroniques dans le cadre d’une production en série ou d’un service après-vente.

  • Une machine tombe en panne ? Après diagnostic, il le technicien installation et maintenance électronique propose une solution… et la met en œuvre. Il peut aussi prévenir les pannes en définissant le bon niveau d’entretien. Pas question que l’installation ne fonctionne pas !

Perspective d'évolution

  • Il conçoit la partie matériel (hardware) des équipements électroniques. Une fonction technique, mais aussi relationnelle, à l’interface entre clients, commercial, R&D, tests et fabrication.

  • Il conçoit et industrialise les composants électroniques qui s’intègreront dans les nouveaux produits de l’entreprise. Les applications sont multiples : équipements aéronautiques, automobiles, chaînes hi-fi, téléphones portables…

  • Innover et imaginer… ce scientifique conçoit et développe les projets qui feront les innovations de demain tout en assurant une veille technologique.

Accès au métier

Les CQPM

  • Le (la) technicien(ne) développeur intégrateur en électronique intervient dans l’étude d’une évolution ou d’une adaptation de solutions électroniques, tant sur les matériels que sur les logiciels bas niveau.Son domaine d’intervention englobe également les opérations de recette de matériel. Il est également susceptible d’intervenir sur le maintien en condition opérationnelle d’équipements sophistiqués (modifications, rétrofit et mise à niveau technologique, mise en place de nouvelles fonctions…).

    N° Certification : MQ 1994 07 33 0114

  • Le (la) technicien(ne) en électronique temps réel embarquée est susceptible d'intervenir en développement, en industrialisation ou en maintenance dans des équipements où l'électronique embarquée et le temps réel sont prépondérants.

    N° Certification : MQ 2009 10 33 0285

  • Le (la) technicien(ne) en électronique de puissance intervient dans le processus de développement (études, industrialisation), dans la fabrication par la spécificité du domaine de la puissance, dans la partie tests et essais pour la maîtrise d’appareils de mesures.

    N° Certification : MQ 2017 03 33 0315

Les Diplômes

Ce métier est accessible par un bac + 2 (BTS ou DUT) en électronique ou électrotechnique.

Le titre professionnel agent de fabrication d'ensembles permet d’accéder à ce métier par la formation continue ou la VAE.