Ajustage-montage

Métiers

Monteur - assembleur (H/F)

Il effectue l’assemblage et le montage d’ensembles (ou de sous ensembles) élémentaires ou complexes à partir d’un plan, d’une gamme de fabrication ou d’une fiche d’instruction.

Mission principale

Le monteur-assembleur intervient notamment dans les opérations de montage, d'assemblage, de réglages ou de contrôle de fonctionnement d'ensembles mécaniques ou de sous-ensembles de structure.

Activités

  • Préparation de son intervention
  • Exécution du montage et assemblage
  • Réalisation du contrôle visuel et dimensionnel
  • Communication avec son environnement de travail

Compétences

Compétences professionnelles

  • Lire et interpréter des plans industriels
  • Identifier les composants à monter
  • Définir sa gamme opératoire
  • Monter les pièces et les éléments constituant les ensembles mécaniques ou les sous-ensembles de structure
  • Vérifier la conformité des ensembles
  • Rendre compte de son activité aux services et/ou aux personnes concernées


Compétences comportementales

  • Faire preuve de vigilance dans la durée
  • Etre capable de détecter une situation anormale et informer
  • Se conformer à des standards de production
  • S’intégrer dans l’équipe et faire preuve de coopération
  • Avoir conscience des conséquences de ses comportements sur le travail collectif
  • Collaborer avec des personnes d’origine culturelle ou linguistique différentes
  • Intégrer des recommandations et d’adapter son comportement professionnel
  • Mettre en oeuvre le relationnel adapté pour communiquer avec ses collègues et sa hiérarchie

Compétences transverses

  • Utiliser des logiciels de Fabrication Assistée par Ordinateur FAO
  • Respecter les règles de sécurité
  • Respecter les normes qualité
  • Manipuler des outillages électroportatifs

Accès au métier

Les CQPM

  • L’assembleur(se) monteur(se) de système mécanisé ajuste, monte et contrôle des pièces mécaniques en respectant les instructions de fabrication.

    N° Certification : MQ 1991 06 67 0082 R

  • La construction soudée fait partie de notre environnement. Ses applications sont très nombreuses (charpentes métalliques, ensembles chaudronnés, tuyauteries industrielles dans les industries les plus diverses : Chimie, Agro-alimentaires etc.), transports et stockage de tous les fluides et produits pulvérisant, énergies hydraulique, thermique, nucléaire, construction automobile, ferroviaire, navale, aéronautique, aérospatiale.... Le ou la titulaire de la qualification travaille en autonomie complète dans les ateliers destinés à la fabrication d’ensembles et/ou sous-ensembles chaudronnés à partir de pièces préparées et conformes aux plans fournis, de plus de 3 mm d’épaisseur, de profilés et de tubes. Il s’agit en général de production de tout type (petite, moyenne ou grande série) réalisée avec le souci permanent de la qualité et de la sécurité.

    N° Certification : MQ 1989 06 57 0035

  • Le (la) titulaire de la qualification agit généralement au sein d’ateliers d’assemblages structuraux ou sur les chaînes d’assemblages, dans le cadre de la réglementation et des normes relatives au secteur de l'aéronautique, et en respectant strictement les règles liées à l'environnement et à la sécurité. Il (elle) est amené(e) à intervenir dans le respect des spécifications d'un dossier de fabrication et de montage sur différents éléments composites constituant la structure d’un aéronef. Il (elle) devra prendre en compte dans son comportement des spécificités liées aux matériaux composites, à l’outillage et à l’hygiène et la sécurité.

    N° Certification : MQ 2010 09 31 0291 R

  • Le (la) titulaire de la qualification intervient sur des sites pyrotechniques régis par une réglementation stricte sous la responsabilité d'un chef d'équipe (pilote d’îlot) ou opérateur de qualification supérieure.Quel que soit le domaine technique, les actions sont encadrées par des procédures d’intervention, et impliquent la maîtrise des processus et des règles. L’opérateur ne doit pas déroger aux procédures et modes opératoires définis par les directives et consignes spécifiques. Les cycles de production sont organisés par campagne, nécessitant une adaptabilité et une polyvalence du personnel. L’opérateur (trice), pour des raisons de sécurité, doit avoir une grande autonomie au poste, car il peut être isolé sur l’ensemble du process ou le site de production, et ce, quel que soit le niveau du poste et les opérations réalisées (ex : coulée, compression...).

    1. 1 Cela présuppose que le candidat dispose des pré requis nécessaires, définis par l’entreprise.

    2. 2 Décret 79-846, du 28 septembre 1979, portant règlement d'administration publique sur la protection des travailleurs contre les risques particuliers auxquels ils sont soumis dans les établissements pyrotechniques.

    N° Certification : MQ 1995 05 18 0129

  • Le (la) titulaire de la qualification agit au sein d'une équipe, sous l’autorité d’un chef d’équipe, dans le cadre de la réglementation et des normes relatives au secteur aéronautique en respectant strictement les règles liées à l’environnement et à la sécurité (travaux en hauteur, postures, produits chimiques, espace confiné, zone ATEX, etc.). Il (elle) est amené(e) à intervenir dans l’atelier ou au sein de chaînes d’assemblage dans le respect des spécifications des documents de travail (documents de production, fiches d’instructions, qualité et consignes de sécurité, plan de la zone à étancher) et souvent à travailler en co-activité. Il est amené à assurer un auto-contrôle et une traçabilité à chaque étape de la fabrication. Les activités de l’étancheur consistent à réaliser des opérations d’étanchéité à partir de moyens (tels que le pistolet, canule, seringue, spatule) au travers la mise en œuvre de différents types d’application mastic (interposition, enrobage, cordons intérieurs, cordions aérodynamiques) en tenant compte des exigences techniques liées aux installations (température, hydrométrie, protections collectives et individuelles). Il (elle) peut être amené(e) à effectuer des opérations de retouches en respectant le processus suivant : identification de la zone, respect du matériel, respect du procédé, critères de qualité, délais, retouche de peinture de protection suivant instruction...

    N° Certification : MQ 2015 11 31/44 301

  • Le ou la titulaire de la qualification a en charge sous la responsabilité d’un responsable hiérarchique (responsable préparateur) la transformation du dossier de définition en dossier de réalisation destiné aux ateliers de montage d’équipements aéronautiques (par exemple : intégration d’éléments de structure, montage de système 2, etc...). Dans le respect des normes, de la réglementation aéronautique et en relation avec les services supports (bureau d’études, méthodes, achats, logistique, qualité), le préparateur transforme les données fournies par le bureau d’étude en procédures ou instructions de travail les plus rationnelles et conformes aux meilleures conditions de qualité, coûts et délais. Il (elle) renseigne les besoins en composants et fournitures dans le système de gestion de production. En relation étroite avec les ateliers de montage il (elle) définit les outillages et moyens d’assemblages les plus adaptés aux opérations à réaliser dans le respect des contraintes de qualité et sécurité. Dans ce cadre il (elle) est amené à assurer un suivi et appui technique aux ateliers de montage afin de résoudre les problèmes auxquels ils sont confrontés sur le terrain.

    1. 1 Dossier de préparation afin d’aboutir au dossier atelier d’assemblage aéronautique.

    2. 2 Montages mécaniques, électriques, pneumatiques, hydrauliques d’ensembles ou sous-ensembles aéronautiques

    N° Certification : MQ 2014 04 31/44 0299

Les Diplômes

Avant le bac avec un CAP en construction mécanique

Et au niveau bac avec un Bac professionnel ou technologique en construction mécanique ou un Bac pro Maintenance des équipements industriels.

Un ou plusieurs Certificat(s) d’Aptitude à la Conduite En Sécurité -CACES- conditionné(s) par une aptitude médicale à renouveler périodiquement est (sont) requis.